Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 1
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 2
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 3
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 4
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 1
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 2
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 3
Antonio Virga - Réinventer Paris - Lauréat - 4

Réinventer Paris - Lauréat

paris 13

concours international réinventer paris
funérarium et plateforme de logistique urbaine
architecte co-mandataire, en association avec aavp - vincent parreira
maître d’ouvrage : compagnie de phalsbourg

lauréat 2016 - projet en cours
6 500 m² shon

Le boulevard périphérique est traditionnellement délaissé et peu mis en valeur. Le projet, sur le site de la Poterne des Peupliers, cherche à réconcilier les échelles de la ville et à amorcer la transition de la ville-cité vers la ville-territoire. L’intérêt collectif s’impose comme le moteur du projet et génère une cohabitation atypique d’usages : un espace logistique du dernier kilomètre à destination des transporteurs et un espace funéraire. Le contexte suggère une composition urbaine bipartite : un bâtiment signal, accueillant la plateforme de logistique urbaine, visible depuis la ceinture parisienne mais aussi, côté ville, un volume à la dimension poétique et symbolique, abritant le funérarium, créant la transition avec l’échelle urbaine de proximité. Le jardin central garantit la cohabitation des usages.
Deux échelles, deux programmes, qui se partagent une même structure unique et unificatrice. De ce socle émergent deux superstructures qui entrent en résonance :
- le funérarium : depuis le socle jusqu'au volume en lévitation, une rampe généreuse dessert l'ensemble des espaces de recueillement, traversant le jardin. Massif, minéral et venant créer une mise à distance suffisante avec la rue, il est enveloppé d’une résille métallique protectrice.
- la plateforme logistique urbaine : les plateaux en béton brut sont disposés selon un plan en étoile et s’offrent comme un jeu de plateaux échancrés et nervurés par une structure radiale. Aux extrémités du plan se logent de petits espaces de bureaux aux façades mordorées. Dans les espaces infléchis du plan viennent se nicher d'épaisses lianes, support à la biodiversité.
Nouvel outil pour la réappropriation de ce territoire complexe, ce programme mixte tente de proposer une réponse à la hauteur de la mutation du territoire de la ceinture parisienne.