Ecopark Rive Ouest

pacé, rennes (35)

retail park hqe
architecte co-mandataire, en association avec aavp - vincent parreira
maître d’ouvrage : rennes métropole
investisseur : compagnie de phalsbourg

concours lauréat 2013 - livraison 2016
40 000 m² sp

Par sa légèreté, ce nouveau pôle aborde une certaine contemporanéité qualitative et fonctionnelle, qui conjugue l’environnement avec le programme pour que la pérennité s’inscrive dans les prochaines décennies. Retrouver la place de l’humain dans ces échelles conséquentes, s’octroyer le meilleur accès, la meilleure desserte de transport en commun, les meilleurs étapes pour les déplacements doux, offrir de la qualité spatiale et arguer pour un environnement durable sont autant d’enjeux auxquels répond le pôle commercial rive ouest, là où l’urbanisme et le ruralité sont réconciliés.
Tel un archipel rythmé par un entrelacs de passages, de voies, de constitution de fronts bâtis, une variété des distances et des volumes, le maillage programmatique dégage des formes courbes et tendues, des pièces urbaines qui s’approprient de manière spécifique l’espace entres elles et qui modulent la perception et le parcours du piéton comme de la voiture qui très rapidement est captée dès le ring pour s’engouffrer dans l’antre masquée du parking.
De grandes coques ajourées reçoivent une parcimonieuse végétalisation de façade pour garantir un lien avec la campagne au fil des saisons. Une place végétale, une place des amoureux, une place centrale avec plaine de jeux et un pôle restaurants mettent en scène l’axe majeur de connexion, l’entrée d’Ikéa. Cette composition très dynamique garantit une vue d’un bout à l’autre de l’artère piétonne, tout en dégageant de manière aléatoire des points de vue riches et variés, de l’écoparc vers la campagne ou bien vers les autres activités commerciales du site.
Les déplacements se pratiquent à l’abri des intempéries grâce à une couverture légère et cristalline. Cette structure-sculpture en ETFE est complètement recyclable. Sa continuité assure la liaison entre les bâtiments au travers d’une voirie. Chaque entité commerciale développe un linéaire de façade conséquent mais adapté au besoin du preneur, tout en restant modulable dans sa conception.